Vous pouvez vous initier au golf, des journées découvertes et gratuites sont régulièrement proposées par les clubs de la Manche !

Les Practices de golf sont des zones d’entrainement, leur accès est généralement gratuit et ouvert à tous.
Il vous suffit de vous rendre au club house, demandez un seau de balle  (2 à 3 €)  et louez quelques clubs : un Fer 7, un Sandwedge et un putter, vous suffiront pour tester votre swing.

Vous souhaitez commencer ce sport ?

Il existe pour les débutants des offres découvertes qui incluent des cours avec un professeur de golf. Renseignez-vous !

Une licence de golf coûte environ 50€ pour une année.

Un green fee (droit d’accès au parcours) à partir de 35€ dans notre département.
Pour pouvoir jouer autant de fois que vous le souhaitez, tout au long de l’année (du 1er janvier au 31 décembre), vous devez adhérer à un club
comptez 40€ par mois, si vous êtes un nouveau licencié dans certains clubs, puis environ 80€ par mois pour le renouvellement d’une adhésion « standard ».

Pour vous équiper en matériel, nous conseillons de vous renseigner (une très large gamme de produits et de prix existe) et de consulter le marché de l’occasion.
Une demi-série suffit amplement pour se lancer dans ce sport.

Et si vous êtes « mordus », passez votre carte verte ! Certains golfs l’exigent et ce petit examen vous permettra d’acquérir les principales règles et bonnes pratiques de ce sport.

Après quelques heures de cours avec un prof de golf , vous êtes prêt à prendre le départ du trou n°1 ?

Voici quelques règles et informations pratiques à se rappeler.

1. Départs

Selon le niveau du joueur, le départ est plus ou moins éloigné rendant le trou plus ou moins long. Les trous font des distances pouvant aller de 100 à plus de 500 mètres, ils sont défini en PAR  3, 4 ou 5 (nombre de coups pour réaliser le par du trou).

Les parcours possèdent généralement 9 à 18 trous. Vous marcherez plusieurs kilomètres et vous jouerez entre 2 à 4 heures en fonction des joueurs qui vous accompagnent et de la longueur du parcours. Lorsque un joueur de votre équipe ou sur un autre trou se prépare à jouer, par respect, essayez de ne pas le déranger pendant sa préparation jusqu’à l’exécution de son coup.

2. Rough

Herbe plus ou moins haute qui ne permet pas toujours de retrouver sa balle. En cas de doute,  on remet une balle provisoire à l’endroit ou l’on a joué le dernier coup. Ensuite vous avez 5 minutes maximum pour retrouver votre première balle.
Si vous la retrouvez, vous devez la jouer
Si vous la considérez comme perdue, alors vous pouvez jouer votre balle provisoire. Votre score totalisera tous les coups joués plus un coup de pénalité.

Un joueur a toujours la possibilité, en tout point du terrain de golf sauf dans un obstacle d’eau, de déclarer sa balle injouable et en conséquence de la dropper à moins de deux longueurs de club de l’emplacement où elle repose sans se rapprocher (ou la replacer sur le tee de départ si la balle a été tirée du tee) avec un coup de pénalité. Seul le joueur peut déclarer sa balle injouable.

3. Obstacle d’eau frontal

Piquet Jaune ou Piquet Rouge : vous pouvez jouer la balle comme elle repose, ou alors la dropper avec une pénalité d’un coup.
Dropper une balle, sans limite de distance, en arrière de l’obstacle d’eau en conservant alignement avec le trou, le point où la balle a franchi en dernier la lisière de l’obstacle d’eau et l’emplacement. Vous pouvez décider de la retaper sur un tee depuis le départ.

4. Fairway

C’est où la balle doit être le plus souvent… cela vous permet d’avoir des conditions idéales pour réaliser votre swing.

Dans certains clubs de golfs du département, vous pouvez replacer la balle sur le fairway uniquement (d’une longueur de carte de score maximum) à l’endroit où reposée initialement votre balle. Pensez à marquer l’emplacement avant de la replacer !

Le joueur le plus loin du trou, joue toujours en premier mais vous devez vous préparer à jouer pour ne pas ralentir les parties qui vous suivent.

Une fois votre coup réalisé,  vous avez peut être pris un peu d’herbe et de terre avec votre club (c’est normal), vous devez replacer ce divot pour permettre à l’herbe de repousser plus rapidement (respect du terrain et des joueurs qui vous succèderont).

5. Poteaux des 135m

Ces poteaux vous permettent de vous indiquer que vous vous situez à 135 mètres de l’entrée du green et d’utiliser le fer qui vous permettra d’envoyer votre balle sur le green ou dû moins au plus près de celui-ci.

6. Obstacle d’eau latéral

Piquet Jaune ou Piquet Rouge : vous pouvez jouer la balle comme elle repose, ou  alors la dropper avec une pénalité d’un coup.

Si votre balle est dans un obstacle d’eau latéral, en plus des options pour une balle dans un obstacle d’eau frontal, vous pouvez avec une pénalité d’un coup dropper une balle à l’intérieur de deux longueurs de club, mais pas plus près du trou.

Ou alors, prenez le point d’entrée où la balle a franchi en dernier la lisière de l’obstacle d’eau, ou d’un point sur la lisière opposée de l’obstacle d’eau à la même distance du trou que le point où la balle a franchi en dernier la lisière.

7. Bunker

Zone de sable, où vous devez en sortir sans poser votre club au sol (avant l’impact). Cela rendant le trou plus difficile et technique. Il est parfois difficile d’en sortir. Vous ne pouvez pas déplacer des obstructions dans un bunker. A part si celui ci est inondé, alors vous avez le droit de dropper votre balle dedans sans vous rapprochez du trou et sans pénalité.

8. Green

Vous êtes enfin arrivé sur le green. Votre balle a peut être créée un pitch à sa retombée (petit impact), vous devez le réparer, car imaginez lorsque vous allez putter qu’un pitch déplace la trajectoire de votre balle ! Pour le respect de tous, RELEVER VOS PITCHS !

Pensez à marquer l’emplacement de votre balle lorsqu’un autre joueur joue sa balle. Information sur la Balle déplacée sur un green, nouvelles régles 2017

Vous avez rentré votre balle dans le trou, félicitation ! Vous passez maintenant au seconde trou, puis une fois arrivé au départ du trou n°2, notez le score réalisé du trou n°1 sur votre carte.
Pensez toujours à placer votre sac ou chariot près de la sortie du trou, permettant de gagner du temps.

9. Hors-limites

Aïe ! Que devez-vous faire si votre balle est hors-limites ?

Vous devez rejouer à l’endroit où vous aviez jouer la première. Ensuite, vous remettez en jeu avec une autre balle soit en la droppant ; soit en la plaçant sur un tee si elle avait été jouée du départ. Votre score totalisera tous les coups joués plus un coup de pénalité.

Règles Locales

Certaines règles sont propres aux parcours sur lesquels vous jouerez, pensez à en prendre connaissance !

Où doit-on dropper

Dans tous les cas on doit dropper la balle sans se rapprocher du trou.

Mémo-technique : Une longueur de club (gratuit = pas de pénalité), deux longueurs de club (payant = un coup de pénalité)

Si la balle est dans un bunker (en général dans de l’eau fortuite), on doit la dropper dans le bunker au plus près de la position initiale de la balle et afin de pouvoir jouer normalement sa balle dans le sable.

Si la balle est injouable à cause d’une obstruction inamovible, la balle doit être dropper à moins d’une longueur de club du point de dégagement le plus proche qui permet, sans se rapprocher du trou, de prendre son stance et exécuter le swing sans être gêné par l’obstruction. Le point de dégagement ne doit pas être sur un green ou dans un obstacle si initialement la balle est sur le parcours.

Si la balle repose sur une partie de terrain en conditions anormales (eau fortuite, dégâts causés par des animaux, terrain en réparation), la balle doit être dropper à moins d’une longueur de club du point de dégagement le plus proche qui permet de sortir de cette partie de terrain sans se rapprocher du trou.

Si la balle est considérée injouable à cause d’un élément naturel, la balle doit être droppée, soit à moins de deux longueurs de clubs du point où elle reposait, soit sans limite de distance en arrière du point où elle reposait et sur une ligne formée par ce point et le trou, soit aussi près que possible de l’endroit où la balle avait été jouée (si cet endroit est le tee de départ, la balle peut être placée sur un tee).

Pénalité

Au cours du jeu le golfeur qui doit remettre sa balle en jeu après avoir fait un coup imprécis, qui commet une erreur pénalisable ou transgresse une règle reçoit une pénalité qui est selon la situation, un ou deux coups ajoutés au score (stroke play), la perte du trou (match play), voire parfois l’élimination (disqualification) de la partie.

Pour les situations les plus fréquemment rencontrées, ces pénalités sont les suivantes :

1 coup de pénalité

– Pour être remise en jeu après être tombée dans un obstacle d’eau.
– Pour l’écarter d’un élément naturel la rendant injouable.
– Pour remplacer une balle perdue.

2 coups de pénalité ou Perte du trou en Match Play

Pour avoir touché le sol (ou l’eau) avec la tête du club avant de jouer la balle (club posé ou coup d’essai par exemples) dans un obstacle.
Pour avoir joué la balle d’un autre joueur.